Menu

La pandémie de COVID-19 et les changements de vie qui y sont associés, notamment la distanciation sociale et les changements potentiels des traitements médicaux habituels, représentent des circonstances de vie sans précédent pour les anciens combattants et leurs conjoints. Des recherches sont nécessaires de toute urgence pour comprendre l’impact de la pandémie COVID-19 et des changements dans la vie et les soins de santé qui y sont associés sur le bien-être des anciens combattants et de leurs conjoints. Beaucoup de nos collègues et membres de la famille ont été touchés de manière significative et le seront encore dans les années à venir. Dans certains cas, ces répercussions seront semblables à celles des autres Canadiens. Toutefois, dans certains cas, l’impact de la pandémie sur leur santé mentale sera aggravé par leur service. Dans cet esprit, plusieurs établissements de recherche du pays ont entrepris des études sur l’impact de la pandémie sur les anciens combattants, les travailleurs de la santé et les premiers intervenants. L’une de ces études est menée par le centre de recherche BSO MacDonald Franklin (University of Western Ontario). Cette étude présente un intérêt particulier pour les anciens combattants et leurs conjoints. Outre le fait que le chercheur principal est un clinicien en chef de la clinique BSO de Londres, l’enquête a été élaborée avec le soutien de deux anciens combattants, dont le Major-Général (retraité) Glynne Hines. L’enquête sur le bien-être des vétérans et de leurs conjoints en COVID-19 est ouverte à tous les vétérans canadiens et à leurs conjoints.

    • Cela signifie que les anciens combattants peuvent participer même si leurs conjoints ne veulent pas participer (et vice versa).
    • Les vétérans peuvent participer même s’ils ne sont pas mariés ou en union de fait.
    • Les personnes en quête de traitement et celles qui n’en cherchent pas sont les bienvenues. Il n’y a aucune restriction.

Nous diffusons le lien de l’enquête par l’intermédiaire d’ACC, de la Légion royale canadienne, d’autres organisations d’anciens combattants et d’associations militaires. Il n’est actuellement disponible qu’en anglais, mais la traduction est en cours et le lien en français sera distribué sous peu.

Nous vous encourageons à participer à cette étude en ligne afin d’examiner le bien-être des anciens combattants et de leurs familles en ces temps sans précédent.

Note: Les conjoints peuvent participer, que leur conjoint ancien combattant veuille ou non y participer.

Lien vers l’enquête: https://participaid.co/studies/e3174b

Cette page permet aux personnes de consulter les détails les plus pertinents de l’étude. Elle permet également aux participants d’être sélectionnés pour leur admissibilité avant d’afficher le lien de l’enquête. Un compte sur le site de l’enquête n’est pas nécessaire.

Si vous avez des questions, veuillez envoyer un courriel à Glynne Hines (glynne.hines@bsovetsosi.com).

Merci d’avoir contribué à cette recherche importante.