Menu

Lcol John (Jack) Alfred Palmer Thomson, CD, CTRC (retraité)

13 Oct 19

Lieutenant-colonel John (Jack) Alfred Palmer Thomson, CD, CTRC (retraité)
22 juin 1929 – 13 octobre 2019

C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de Jack Thomson, le 13 octobre 2019, à l’Hôpital général de Kingston, à l’âge de 90 ans. Né à Kirkcaldy, en Écosse, Jack est arrivé au Canada à l’âge de quatre mois avec ses parents: feu John et Ellen Thomson. Il a grandi à Ottawa, en Ontario, aux côtés de sa sœur, Eleanor.

En 2007, son épouse bien-aimée, Diana Gertrude Fry, l’a précédée dans la tombe. Véritable histoire d’amour, Jack et Diana se sont mariés à l’âge de 19 ans à Ottawa, en Ontario, et ont eu quatre enfants, David, Jane, Martha et Anthony. Ses deux filles adorables, Jane (2016) et Martha (2010), l’ont également précédée dans la tombe. Dans les années qui ont suivi le décès de Diana, Jack a eu la chance d’avoir Frances (Frankie) Reader comme compagne aimante.

Lieutenant-colonel à la retraite qui débutait comme un soldat ayant commandé dans les rangs, Jack était un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale. Il a été affecté à plusieurs endroits en Amérique du Nord et a également servi en Égypte, au Vietnam et au Cachemire dans le cadre de missions des Nations Unies. En poste depuis plus de trois décennies, Jack a été Signaleur, Commandant des troupes et Sergent-major. Après avoir atteint le sommet des rangs (Adjudant 1re classe en 1964), il obtient son brevet, après quoi il travaille comme instructeur des transmissions, Adjudant de l’unité et Commandant aux grades du lieutenant-colonel. Après sa retraite de l’Armée, Jack s’est lancé dans le commerce d’importation et d’exportation d’automobiles à Seattle (Washington) avec son beau-frère Ben. Après cela, il a déménagé à Kingston et est devenu directeur général de la Croix-Rouge canadienne. Il a ensuite terminé sa carrière en créant une entreprise familiale, Cedar Island Sales and Service Ltd. Il travaillait également aux côtés de ses enfants dans l’entreprise. ‘autre’ fille, Wendy Bryant (Stuart), qui était dévouée à la famille et qui a toujours «tenu le fort» à Cedar Island Sales.

Les passe-temps de Jack incluent la boxe et le hockey dans sa jeunesse et, plus important encore, le golf tout au long de sa vie. Il aimait particulièrement ses jeux avec les W.A.G.G. (Mercredi après-midi Golf Guys) groupe au Cataraqui Golf and Country Club. Il avait toujours hâte de participer à ses voyages de golf annuels à Myrtle Beach et Pinehurst avec son fils Anthony et ses amis, le regretté John Smith et le Dr Steven Black. Après ses années de service, il est resté connecté à l’Armée et était très impliqué et influent dans la construction et le fonctionnement du Musée de l’électronique et des communications militaires de Kingston.

Jack laisse dans le deuil son partenaire Frances, ses fils David (Karen) et Anthony (Martha), sa soeur Eleanor et sa nièce Jane Berry-Blanar (Patrick). Toujours chéri comme le meilleur grand-père de ses petits-enfants: Ashley Brooks (Kevin), Jenna Veld (Doug), Jeffrey Thomson (Live), Alexandra Oldford (Rudy) et Emily Thomson. Jack a également adoré ses arrière-petits-enfants, Nathan, Oliver, McKinley et Quinlyn. Cynthia Mabus, sa belle-soeur, Ben Mabus (Polly); son beau-frère, et leurs enfants Victoria, Emily (Dean) et Matthew (Ryan) se souviendront toujours de Jack. Il laisse également derrière lui ses petits-neveux et sa nièce, Duncan et Gabe Clarke, et Margo Fraser. Au cours des dernières années, Jack a eu le plaisir de faire partie de la famille Reader, notamment des enfants de Frankie, Leslie Dupre (Cam), Kelly Laforest (Brian) et leurs enfants Alex, Sydra et Chloe.

Jack a vécu la vie à fond. Il était dévoué envers sa famille, gentil et généreux avec ses amis et il commençait toujours chaque matin avec son mantra quotidien … «Regarde le monde, je viens». Il manquera beaucoup à ceux dont il a été touché et aimé par des vies si chères à sa vie.

Un grand merci à toute l’équipe médicale de l’hôpital général de Kingston pour ses excellents soins, et en particulier à Petya Mineva, dont la gentillesse n’est pas passée inaperçue.

Une cérémonie familiale privée était organisée pour les membres de la famille immédiate.

La célébration de la vie du Lcol Jack Thomson est prevue pour une réception au Mess des Officiers de Vimy le samedi 9 novembre 2019 à 15 h 00 – 17 h 00.

Au lieu de fleurs, des expressions de sympathie peuvent être exprimées en forme de don à la Fondation du Musée de la communication et de l’électronique militaires, Kingston: https://www.candemuseum.org/monetary-donation. Les condoléances en ligne peuvent être adressées à: www.jamesreidfuneralhome.com.