Menu

Le mois d’octobre pour l’eFP Lettonie a vu le groupement tactique (GT) se déployer pour les plus grands exercices de notre rotation. L’exercice OTAN d’évaluation de l’état de préparation au combat (CREVAL), Ex SILVER ARROW, s’est déroulé en deux phases, d’abord dans le sud-est de la Lettonie, puis dans la zone d’entraînement du camp Adazi. Pour la première phase de l’exercice Ex SILVER ARROW, nous avons établi nos postes de commandement (PC) en miroir sur l’aérodrome et dans des endroits austères; cela a permis au C2 du GT d’exercer son personnel et le passage de contrôle. Cette phase a également été l’occasion de tester les systèmes BLOS sur de longues distances afin de confirmer notre capacité à C2 la défense de la Lettonie, et de préparer le future entraînement. La deuxième phase de l’ex a donné au GT l’occasion de prouver sa capacité à défendre efficacement la souveraineté lettone en cas d’attaque terrestre. La brigade d’infanterie mécanisée lettone a agi en tant qu’unités de flanc et FOROP, tandis que le GT a mené une défense complexe mobile et de zone. Nos signaleurs ont démontré leur expertise sur les nombreux systèmes de comms déployés ici dans le cadre d’un plan PACE robuste. Des ordres TacSat, HF et VHF, transmis par HPW et envoyés via le service de répartition des signaux, ainsi qu’environ 35 km de lignes pour les téléphones de terrain ont été utilisés dans toute l’exercice, sans parler de pas moins de trois réseaux de données étendus par l’escadron de SCI au camp Adazi. Cet exercice de deux semaines a démontré à nos alliés de l’OTAN et aux adversaires potentiels de l’eFP la capacité inébranlable à la Lettonie à dissuader et si nécessaire à défendre la Lettonie contre une agression étrangère.

Notre prochain grand exercice, Ex FURIOUS AXE, a été unique en ce sens que le groupement tactique a agi en tant que force ennemie dans ce qui était l’exercice de confirmation de l’OTAN pour eFP Estonia. Alors que le GT estonien dirigé par les Britanniques a mené sa propre défense, tous les pays du GT letton ont mené une série d’opérations offensives au cours de cet exercice d’une semaine. Pendant cette période, le peloton de transmissions a déployé un PC arrière statique et un PC avant mobile léger afin de maintenir des communications efficaces sur tous les systèmes du champ de bataille. Une occasion unique pour les signaleurs a été d’attacher des sigs canadiens à chaque compagnie pour toutes les nations. Les signaleurs canadiens étaient attachés à des compagnies italiennes, espagnoles, slovaques et polonaises pour traduire et transmettre les ordres aux commandants des compagnies. Dans ces positions, nos signaleurs ont eu la chance de se familiariser avec l’équipement, les véhicules, le rythme de combat et la culture des autres nations – tout cela contribuant à créer un GT plus intégré et plus cohérent. Ces signaleurs ont également dû relever le défi particulier des barrières linguistiques et communiquer avec précision les ordres de leurs supérieurs aux commandants de compagnie respectifs.

Ces exercices majeurs pour le GT Lettonie de l’eFP 20-02 ont permis au peloton de transmissions de s’entraîner avec tous nos systèmes de comms, toutes les nations du GT, et de surmonter les défis tactiques de la bde et des manoeuvres de niveau du GT. Ces exercices ont été la pierre angulaire de notre rotation, mais il reste encore beaucoup de temps et de travail à accomplir.

VVV

Rédigé par:
Cpl Caleigh Wong
36e Régiment de transmissions, Halifax