RETRAITE – ADJUDANT-MAÎTRE WILLIAM (BILL) GASS, 00385 – TECH TRANS

0 comments

L’Adjum William (Bill) Gass prendra sa retraite le 1er août 2022 après plus de 35 années de service au sein des Forces armées canadiennes (FAC). L’Adjum Gass a commencé son parcours avec le 2550 Cherry Mountain Armored Cadet Core à Harvey/McAdam, Nouveau-Brunswick. Participation au Camp Argonaut au cours des étés 1985 pour le cours de chef de cadet et en 1986 pour le cours d’instructeur de chef de cadet.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, il s’est joint à la Force régulière en prenant le premier train depuis sa ville natale de McAdam jusqu’à Saint John, au Nouveau-Brunswick, où il s’est enrôlé en décembre 1986. Après avoir terminé sa formation de base en mars 1987, il a fréquenté l’ECFC, à la BFC Kingston, pour son POÈTE. et une formation professionnelle en tant que technicien radio.

Sa première affectation a été à la compagnie de maintenance de la BFC Gagetown, où il a été promu caporal en 1990. Après en avoir eu assez de réparer les RT-524, le cpl Gass a ensuite accepté une affectation à la station radio navale de Newport Corner, en Nouvelle-Écosse, où il a relevé le défi de maintenir Émetteurs HF longue portée. Toutes les bonnes choses ont une fin et en 1997, il a été affecté au 1 RCR, 2 GBMC Petawawa. Les points forts de cette affectation comprenaient une tournée en Bosnie-Herzégovine et une promotion au grade de Cplc.

En 2001, l’Est a rappelé et le Cplc Gass a été réaffecté à la compagnie de maintenance à Gagetown pour la deuxième fois, en tant que section IC Tac dans l’atelier technique L33. N’ayant travaillé qu’à la radio pendant toute sa carrière, quelqu’un a pensé que ce serait une bonne idée en 2006 de le promouvoir au rang de sergent et de l’affecter à l’école d’artillerie en tant qu’instructeur de systèmes radar avec une batterie de formation à la maintenance. Enseigner comment réparer les systèmes radar s’est avéré être l’un des travaux les plus gratifiants de sa carrière. C’est donc une progression naturelle en 2011, lorsqu’il a été promu adjudant, qu’il a été transféré à la cellule des normes.

En 2015, les écrans d’ordinateur ont commencé à clignoter en rouge et quelqu’un à l’atelier de carrière a remarqué que l’adjudant Gass était à Gagetown depuis 14 ans, beaucoup trop longtemps selon le CM de l’époque. Ainsi, à l’été 2015, l’Adj Gass s’est rendu en IR à Ottawa et a relevé le défi d’adjudant de la troupe des services techniques à l’Esc de soutien de la SFC Leitrim. Il s’agit de l’affectation la plus courte de la carrière de l’adjudant Gass, soit un peu plus de 10 mois. Maintenant, je sais que vous pensez qu’il a probablement été licencié, mais en fait, il a été promu à son grade actuel d’adjum et affecté au projet de modernisation de la cryptographie de la défense. Après deux ans coincé dans une cabine du bâtiment Woodline, il est retourné à la SFC Leitrim en tant que commandant de la troupe des opérations de l’Esc de soutien où il est resté jusqu’à l’APS 2019. Sa dernière affectation l’a ramené à Gagetown en tant que contremaître des transmissions au 5e Escadron des transmissions du GDSG.

L’Adjum Gass prendra sa retraite le 1er août et a accepté un poste de Valcom en tant que chef de projet, le gardant ainsi au sein de l’Escadron Sig. Lui et son épouse Rosalie resteront dans la région et prévoient profiter de leur chalet au lac Oromocto avec leurs filles Kendra, Kylie et Kelby et leurs conjoints. À la retraite, il envisage également de pratiquer ses passe-temps de chasse et de pêche.

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments